Imprimer cette page

Nous suivre

Actualités

Conférence : Étrangers et juifs en Lozère de 1938 à 1944

A partir du 10/04/2019

arch_dep_lozere_retirada1_1.jpg

Dans le cadre de la présentation, ce mois d'avril, de l'exposition Retirada - Réfugiés espagnols en Lozère, les Archives départementales vous invitent le mardi 23 avril 2019, à 18h, dans leurs locaux en salle de lecture, au 12 avenue du Père Coudrin à Mende, à une conférence intitulée :

"Étrangers et juifs en Lozère de 1938 à 1944"

présentée par Yannick Pépin, professeur d'histoire-géographie, missionné au Service éducatif des Archives de la Lozère.

Un peu d'histoire

Au début du XXe siècle, la Lozère n'apparaissait certainement pas sous le jour d'une terre d'immigration comme l'étaient le bassin méditerranéen ou les départements du nord de la France. Faire une histoire des étrangers, de l'immigration en Lozère dans l'Entre-deux-guerres, serait voué à faire l'histoire de l'exception qui confirme la règle. Et pourtant, à la fin des années 30, les événements internationaux et nationaux bouleversèrent cette situation. Le flot d'étrangers s'intensifia brusquement atteignant alors toute la Lozère lorsque plusieurs centaines de républicains espagnols et d'anciens des Brigades internationales fuyant les troupes franquistes s'échouèrent en gare de Mende début 1939.

Car si la Lozère fut une terre de refuge, elle fut aussi une terre d'exil, parfois de proscription où furent relégués dans des conditions parfois médiocres des enfants, des femmes et des vieillards. C'est une histoire longtemps oubliée que permettent de rappeler les commémorations de la Retirada. L'histoire de ces Espagnols qui pendant quelques mois, quelques années vécurent à Langogne, Mende ou Saint-Chély-d'Apcher. Ces premières arrivées ne furent que le prélude à l'arrivée d'autres réfugiés fuyant d'autres dangers...

En savoir plus


Cours de paléographie

A partir du 09/04/2019

arch_dep_lozere_paleographie_12.jpg

Depuis la rentrée, les Archives départementales de la Lozère vous proposent, jusqu'en juin 2019, une série de nouveaux cours de paléographie, et ce, afin de vous familiariser avec la lecture et la compréhension des documents anciens, que vous débutiez une recherche en archives ou tout simplement pour votre loisir.

Le prochain aura lieu le mardi 16 avril 2019, de 17h30 à 19h. Il se déroulera aux Archives départementales de la Lozère, en salle de lecture, au rez-de-chaussée. Entrée libre pour tous(tes) dans la limite des places disponibles et sur inscription. Attention, les textes proposés deviennent progressivement plus difficiles, il est donc recommandé, depuis le cours de février, d'avoir suivi les précédents ou d'avoir un niveau minimum en paléographie.

Vous pouvez continuer à vous inscrire, en complétant le formulaire inséré en bas de cet article et en le retournant à l'adresse que vous retrouvez en cliquant ici, ou bien remettez-le lors de lors de votre venue au prochain cours de paléographie en ayant confirmé, si possible, votre présence par mail au préalable.

N'hésitez pas à vous renseigner au 04 66 65 22 88 ou par l'intermédiaire du formulaire contact.

Les dates des cours de l'année 2019 ont été annoncés...

En savoir plus


Un ouvrage : Du côté des écarts et hameaux des sources du Tarn...

A partir du 03/04/2019

arch_dep_lozere_hameaux_tarn.jpg

Cinquième volume de la collection Patrimoines de Lozère, consacré aux villages et hameaux de la haute vallée du Tarn, cet ouvrage est également le deuxième volet de l'étude du patrimoine culturel des communes situées aux "Sources du Tarn", dont le premier est consacré aux centres-bourgs.

À la fois situé au sein du Parc national des Cévennes et du Bien Causses et Cévennes inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce secteur possède une haute valeur patrimoniale, culturelle et naturelle. L'étude des hameaux et des écarts de cette zone permet d'avoir une connaissance plus fine et plus juste de la vie paysanne telle qu'elle a pu l'être dès la période médiévale.

L'autre aspect de cette étude est la grande diversité géologique du secteur qui met également en lumière différents modes de vie, évidemment liés à la culture de la terre et à l'élevage. L'Histoire transparaît également partout dans ces zones profondément marquées par la présence de puissants seigneurs locaux au cours du Moyen Âge comme les Hospitaliers, mais aussi perturbées par les conflits religieux de l'époque moderne.

  • Ce livre vous intéresse ? Pour le commander, rien de plus simple, cliquez sur ce lien et suivez les instructions.
  • Vous voulez en savoir un peu plus, lisez donc la suite de cet article.

En savoir plus


Exposition : La Lozère commémore le 80e anniversaire de la Retirada

A partir du 19/03/2019

arch_dep_lozere_retirada_1.jpg

Pour commémorer les 80 ans de la Retirada (1939-2019), les Archives départementales de la Lozère présentent, du 02 au 30 avril 2019, et sous la forme d'une petite exposition, quelques documents issus de leurs fonds.

La Retirada, qu'est-ce que c'est ? En français, retirada se traduit par retraite. Dans l'Histoire récente, la Retirada désigne, pendant la guerre civile espagnole (1936-1939), la retraite en France des civils et militaires espagnols fuyant les troupes nationalistes du général Franco vainqueures des Républicains.

Pas d'inauguration avec cotillons, mais une visite guidée tout public de l'exposition, qui aura lieu le jeudi 25 avril 2019 à 18h. Pour y participer, rien de plus simple, vous cliquez ici, complétez le formulaire, et dans la case "Commentaire", indiquez "Visite Retirada", avec le nombre de personnes présentes. Vous recevrez par retour de mail, la confirmation de votre inscription. La visite étant limitée à 20 personnes, les premiers inscrits seront les premiers... inscrits.

Un peu d'histoire

La guerre civile espagnole (1936-1939) a vu s'affronter deux camps : les Républicains et les Nationalistes. De nombreux volontaires étrangers se sont mobilisés pour venir en aide aux Républicains et se sont engagés, pour une majorité, dans les "Brigades internationales". L'Allemagne d'Hitler et l'Italie de Mussolini apportent leur soutien aux troupes rebelles du général Franco, tandis que la France et la Grande-Bretagne décident de ne pas intervenir. Des artistes témoignent des massacres commis, tel Pablo Picasso peignant son célèbre Guernica, village bombardé...

En savoir plus


Archives restaurées en 2018

A partir du 05/03/2019

arch_dep_lozere_restauration.jpg

L'opération de restauration d'archives pour 2018 a ciblé quelques documents en mauvais état matériel, notamment ceux de la série C et sous-série 3 Q des registres du Contrôle des actes et de l'Enregistrement pour les bureaux de Marvejols, Mende, Saint-Chély-d'Apcher, Sainte-Enimie et Saint-Germain-de-Calberte, ainsi que la série H-Dépôt pour la restauration d'archives de l'hôpital de Mende et de l'hôpital psychiatrique de Saint-Alban.

Le minutier des Archives départementales de la Lozère s'avérant tout à fait exceptionnel, par son ampleur chronologique, son importance matérielle, ainsi que par son étendue géographique, le choix des documents à restaurer s'est concentré sur les minutes des notaires de Châteauneuf-de-Randon, Le Collet-de-Dèze, Florac, Langogne, Mende, Les Monts, Le Pompidou, Rimeize, Sainte-Enimie, Saint-Chély-d'Apcher, Saint-Martin-de-Lansuscle, Saint-Privat-de-Vallongue et Villefort.

Les Archives départementales de la lozère consacrent un budget annuel...

En savoir plus


En ligne, la toute nouvelle lettre d'information des Archives de la Lozère : Histoire & patrimoine

A partir du 04/03/2019

arch_dep_lozere_histoire_patrimoine33.jpg

Ce hibou, moyen duc, extrait de la photothèque du Parc national des Cévennes, qui vous observe depuis un bon moment, est l'illustration de la 1re de couverture de la 33e et nouvelle lettre d'information des Archives de la Lozère Histoire & patrimoine. Vous y retrouvez :

des sujets de l'histoire récente ou plus ancienne :

  • Comme la découverte, à travers des clichés, d'une infime partie du monde ornithologique en identifiant l'oiseau à partir de sa définition. Ceux-ci sont tirés de l'impressionnante photothèque du Parc national des Cévennes versée aux Archives départementales ;
  • Ou un sujet sur le destin parfois peu clément de certains de nos ancêtres ayant bafoué les lois et subi en conséquence l'enfer des bagnes coloniaux.

les nouveautés :

  • La présentation, par le service éducatif, d'un nouvel atelier à l'attention des plus jeunes : l'initiation à l'héraldique, sa définition, ainsi que quelques rudiments de vocabulaire, et son évolution vers le logo ;
  • L'exercice de paléographie, un peu plus difficile qu'à l'accoutumée, traite du règlement, par les consuls de Florac, de conflits entre commerçants de la communauté au XVIIIe siècle, notamment celui entre des boulangers de la ville...

 

En savoir plus


Guide des sources sur l'histoire des enfants abandonnés en Lozère (1811-1964) : Sans racines ou seuls au monde

A partir du 19/02/2019

arch_dep_lozere_guide_2.jpg

Depuis l'adoption de la loi du 2 septembre 1941, qui autorise les mamans à accoucher sans donner leur nom, environ 500 000 enfants sont nés sous X en France. L'abandon est un traumatisme, une blessure qui ne se referme jamais. Le plus souvent ces enfants apprennent rarement d'où ils viennent, qui étaient leurs parents, quelle est leur histoire et pourquoi ils ont été abandonnés à la naissance.

Pour commander le guide, cliquez ici.

Alain Laurans, ancien directeur-adjoint aux Archives départementales de la Lozère, qui a classé pendant trois ans les archives de l'assistance, avec l'aide de plusieurs agents des Archives, a également rédigé ce guide des sources normalisé sur l'histoire des enfants abandonnés, qui apparaît-il si bienvenu, et presque indispensable, dans un service d'archives départementales du XXIe siècle.

Pour commander le guide, cliquez ici.

En effet, l'engouement grandissant pour la généalogie révèle des archives, que les chercheurs sollicitaient jusque là assez peu. Car, parmi les généalogistes/chercheurs, certains connaissent ou découvrent l'existence d'au moins un enfant abandonné...

En savoir plus


ATTENTION : maintenance du site

A partir du 15/02/2019

arch_dep_lozere_coupure_reseau_3.jpg

Des opérations de maintenance des serveurs informatiques de notre hébergeur, la société Empreinte Digitale (Groupe V-Technnologies), sont programmées le mardi 19 février 2019. Elles ne devraient normalement pas ou peu impacter le fonctionnement de notre site Internet archives@lozere.fr. Le retour à la normale est prévu avant la fin de la cette journée.

Nous vous prions tout de même de bien vouloir nous excuser par avance des difficultés que vous pourriez rencontrer lors de vos connexions sur le site.


Benoît KWIETNIAK, nouvel agent aux Archives

A partir du 28/12/2018

Après le départ d'Alain LAURANS pour une retraite bien méritée, son remplacement devenait indispensable. Suite à l'appel à candidatures, c'et Benoît KWIETNIAK, 38 ans, qui, par son profil et son expérience professionnelle, a été retenu par le Département. Recruté sur un poste d'assistant de conservation du patrimoine depuis le 1er novembre dernier, il est en charge du classement des fonds privés et de la collecte des archives de la Justice, des chambres consulaires et des officiers publics et ministériels (comprenant les notaires).

Diplômé de 2 licences, dont une d'histoire et la seconde, professionnelle, en images et histoire, il a, en outre, effectué un stage aux Archives de la Lozère, participant à la création des bases documentaires pour alimenter le "feu" 1er site Internet des Archives, le CDRC (Centre départemental de ressources culturelles).

Après plusieurs vacations, aux Archives de la Haute-Garonne et la société Arkhênum à Bordeaux (où il a réalisé la numérisation des registres paroissiaux du département du Tarn-et-Garonne), il était en poste depuis 12 ans au Centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Lozère à Mende comme archiviste itinérant pour les communes et intercommunalités. Il y effectuait le tri et le classement des archives communales et intercommunales. Il conseillait également les élus locaux et le personnel sur les règles...

En savoir plus


Un nouveau chantier aux Archives : la numérisation des plans cadastraux de rénovation dits "plans bleus"

Du 28/12/2018 au 31/05/2019

arch_dep_lozere_thermes_plan_beu2.jpg

Après le cadastre napoléonien, les Archives départementales de la Lozère démarrent un nouveau et gros projet pour cette année 2019, celui de la numérisation des plans cadastraux dits "plans bleus" de rénovation. Cette opération de numérisation étant effectuée par un prestataire externe, les plans seront donc indisponibles à la consultation jusqu'à la fin du premier semestre 2019. Nous nous excusons par avance auprès de nos lecteurs pour la gène occasionnée.

L'objectif de ce projet est d'enrichir les ressources numérisées disponibles en ligne gratuitement sur notre site Internet. Cela permettra de continuer à désenclaver le patrimoine lozérien, d'en garantir un accès facile et continu, ceci pour le confort de l'ensemble des usagers. Les "plans bleus" sont en effet très demandés en salle de lecture.

Un peu d'histoire

Par la loi du 16 avril 1930, l'État décide, en vue de procéder à une révision exceptionnelle des évaluations foncières, de rénover l'ancien cadastre à ses frais exclusifs et d'en assurer la conservation.

Lors de la rénovation, les géomètres du service du cadastre se sont rendus...

En savoir plus


Accéder à votre espace personnel Tout sur votre commune

Archives départementales de la Lozère - 12 avenue du Père Coudrin - 48000 Mende