affiche_2000_ans_der_2_4.jpg

2000 ans d'histoire : 12 dates qui ont fait la Lozère d'aujourd'hui !

Par cette exposition virtuelle, les Archives départementales explorent le passé de la Lozère !

Nous vous invitons à parcourir 2000 ans d'histoire. Nous avons souhaité dessiner un itinéraire jalonné de douze périodes essentielles pour le Gévaudan, la Lozère. Des événements bouleversants, de grandes figures historiques, des légendes ont marqué notre terre et la vie quotidienne de son peuple.

Foulez ce sol chargé d'histoire, redécouvrez la Lozère autrement !

Le Gévaudan avant l'an mil

Le Gévaudan avant l'an mil

 

 

 

 

 

Des origines du peuplement aux premiers édifices de l'art roman, le Gévaudan temoigne du temps passé...

 

 

 

 

 


1261-1270 L'affranchissement des paysans

1261-1270 L'affranchissement des paysans

 

 

 

 

 

Les années 1260 sont marquées, en Gévaudan, par un mouvement d’affranchissement parmi les paysans. En 1261, les paysans de la baronnie de Peyre (autour de Marvejols) obtiennent une charte d’affranchissement de leur seigneur Astorg de Peyre ; en 1269, c’est au tour de la baronnie de Randon puis, en 1270, de la baronnie du Tournel. Ces chartes sont l’aboutissement d’un lent mouvement permettant de fixer par écrit les droits des paysans et les devoirs exigibles par leur seigneur.


1307 L'acte de paréage

1307 L'acte de paréage

 

 

 

 

 

Le sceau symbolise l'accord entre le roi de France (présence des fleurs de lys) et l'évêque de Mende (représenté portant crosse et épée). Les "pals" (3 bandes verticales) sont la marque de l'ancienne appartenance au Royaume d'Aragon.

 


1362 Urbain V

1362 Urbain V

 

 

 

 

 

Le Gévaudan a donné à la chrétienté médiévale un pape réformateur qui n'a pas oublié sa terre natale.

 


1380 Du Guesclin : la guerre de Cent Ans en Gévaudan

1380 Du Guesclin : la guerre de Cent Ans en Gévaudan

 

 

 

 

 

La guerre de Cent Ans a révélé la fougue, l'habileté et le patriotisme du noble breton Bertrand du Guesclin dont le destin s'achève en Gévaudan.

 

 

 

 


1562-1685 Les guerres de Religion et la Révocation de l'édit de Nantes

1562-1685 Les guerres de Religion et la Révocation de l'édit de Nantes

 

 

 

 

 

Les idées de la Réforme, qui commencent à se diffuser en Gévaudan vers 1540, séduisent rapidement toutes les couches de la société, essentiellement dans les Cévennes et dans la région de Marvejols. Le protestantisme a marqué l'histoire de la Lozère...




1764-1767 La Bête du Gévaudan : le loup dans les campagnes

1764-1767 La Bête du Gévaudan : le loup dans les campagnes

 

 

 

 

 

 Depuis le XVIIIe siècle, le nom du Gévaudan est associé à la Bête qui, de 1764 à 1767, sévit des confins du Vivarais au sud de l’Auvergne, ayant à son actif plus d’une centaine de morts et autant d’agressions, surtout parmi les femmes et les enfants. Bien qu’habitués aux attaques de loups, les contemporains furent frappés par la violence et la cruauté de la Bête.

 

 

 


 


1789 La Révolution - les états généraux - création des départements

1789 La Révolution - les états généraux - création des départements

 

 

 

 

 

La Révolution française est en germe depuis plusieurs années lorsqu'elle éclate en 1789. Le peuple souffre de l'importante inégalité des classes. De l'ouverture des états généraux (1789), au coup d'état de Napoléon Bonaparte (1799), cette période cruciale sonne le glas de l'Ancien Régime, remplacé par la monarchie absolue, puis constitutionnelle et enfin la première république.


1867 Sur la voie du progrès

1867 Sur la voie du progrès

 

 

 

 

  

Au XIXe siècle, le réseau des voies de communication se développe sur l'ensemble du territoire, en lien avec les progrès de l'industrialisation. La Lozère n'échappe pas à cette dynamique, malgré son climat rigoureux et son relief tourmenté.

 

 


1914-1918 La Grande Guerre : le glas du bonheur

1914-1918 La Grande Guerre : le glas du bonheur

 

 

 

 

 

« Samedi 2 août 1914 à 5 heures du soir… Les cloches du village retentissent à toute volée mais leur son, si gai d’ordinaire, a quelque chose de lugubre... On dirait qu’elles sonnent le glas du bonheur de chacun ». En 1919, une institutrice, veuve de guerre, décrit ainsi à Pierrefiche l’annonce de la mobilisation générale. Très vite, de la France entière, la guerre va conduire dans les casernes tous les hommes en âge de prendre les armes.


1939-1945 La Seconde guerre mondiale

1939-1945 La Seconde guerre mondiale

 

 

 

 

 

La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre au Reich lorsque celui-ci envahit la Pologne le 1er septembre 1939. Au printemps 1940, les troupes allemandes progressent en France, en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas. De nombreux Français quittent alors les zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l'Allemagne. Pliant sous le poids de l'envahisseur, la France capitule bientôt et signe l'armistice le 22 juin 1940. Le pays est divisé en deux zones : l'une libre, l'autre occupée. La ligne de démarcation sert de frontière et traverse treize départements sur près de 200 km de long. La population subit de nombreuses mesures restrictives contraignant la circulation des personnes et des marchandises ainsi que le trafic postal.
Située en zone libre, la Lozère est une terre de refuge pour différentes populations traquées par le régime nazi. Après le 11 novembre 1942, le pays est totalement occupé. L'arrivée de la Wehrmacht provoque un sursaut de patriotisme et l'action des premiers mouvements de résistance lozèriens.