Actualités

Conférence Eimar de Jabrun

A partir du 15/11/2021 Actualité des archives

Le cycle de conférences proposé par les Archives départementales de la Lozère se poursuivant, toujours en lien avec l'exposition sur le thème de la Lozère et les migrations actuellement dans nos murs jusqu'au 31 décembre 2021, c'est donc une nouvelle conférence intitulée :

Les Eimar de Jabrun et l'esclavage en Guadeloupe. Émanciper ? Abolir ? Et après ?

à laquelle nous vous convions le jeudi 18 novembre 2021, à 18h, à la salle des fêtes du Conseil départemental, rue de la Rovère à Mende. Elle sera animée par Didier DASTARAC, membre fondateur et président d'honneur de l'Association des descendants et amis des EIMAR.

Synopsis… " Le sujet de l'esclavage s'invite au présent avec la toute récente parution de l'ouvrage collectif « Les mondes de l'esclavage, une histoire comparée », sous la direction de Paulin ISMARD, Le Seuil, 2021.

Cette parution qui propose une approche de l'esclavage sur le temps long suggère une relecture des archives publiques et privées relatives à la traite des Noirs des XVIIe - XIXe siècles.

La vie privée de plusieurs membres de cette famille lozérienne nous donne un éclairage particulièrement  vivant de l'expérience de l'esclavage: les uns esclavagistes (les DESSALES), les autres abolitionnistes, les EIMAR.

Nous revisiterons ainsi, pas à pas, comment l'esclavage fut traité en Guadeloupe et comment fut préparée l'abolition et ses suites. Nous découvrirons aussi comment des Lozériens établis en Guadeloupe ont vécu et comment ils nous suggèrent, par leurs lettres, le moyen de se prémunir des risques encore réels de l'esclavage contemporain...".

En préambule de cette conférence, Benoît KWIETNIAK, archiviste, vous parlera du fonds EIMAR de JABRUN (147 J), qui résulte d’un don effectué en 2016, et traite de cette famille originaire du Dauphiné, installée à Marvejols dès le XVIe siècle, ayant migré pour partie aux Antilles. Sur une période de 4 siècles, on y trouve des éléments qui permettent d’appréhender la vie quotidienne en Gévaudan, en Lozère… et ailleurs : ce sont des papiers privés, professionnels, religieux et politiques (des membres de la famille ayant exercé des fonctions éminentes : capitoul de Toulouse, conseiller colonial à la Guadeloupe…). Mais ce sont aussi des documents concernant le commerce et le contexte international avec notamment ces liens familiaux aux Antilles qui rendent ce fonds si particulier : les échanges avec la Métropole et Marvejols, le quotidien des colonies précisément retranscrit, la gestion d'une plantation très bien décrite... et surtout leur relation à l'esclavage, qui évolue au cours du temps.

La réservation à cette conférence est conseillée, pass sanitaire valide et masque sont obligatoires.

Pour en découvrir le contenu, venez nombreux(ses), et… Portez-vous bien !


Naviguer vers...

Accéder à votre espace personnel Tout sur votre commune