Actualités

Mallette pédagogique : "Itinéraire de la Seconde Guerre mondiale : la famille Rajchnudel"

A partir du 22/01/2021 Actualité des archives

Faire travailler et réfléchir les élèves sur la déportation et le génocide n'est pas chose aisée. Les destins individuels sont souvent masqués derrière les chiffres - 1 million de morts au seul camp d'Auschwitz ou 6 millions de juifs assassinés durant la Seconde Guerre mondiale - qui malgré leur gravité parlent peu aux élèves. Il est donc indispensable de donner de la chair à l'histoire à travers la découverte de l'itinéraire individuel de victimes.

Pour cela, les Archives départementales de la Lozère proposent aux établissements scolaires d'emprunter une mallette pédagogique afin de travailler en classe avec leurs élèves cette thématique. La mallette comporte un livret explicatif ainsi que des reproductions de documents d'archives. Les élèves mèneront ainsi une enquête sur l'itinéraire tragique de la famille Rajchnudel, de Badaroux au camp d'Auschwitz.

Durant deux heures, les élèves sont plongés dans la Lozère au début de l'année 1944. Une question introductive leur est posée : "Pourquoi l'école de Badaroux se nomme "École Éliane Rajchnudel" ?".

Pour répondre à cette énigme, ils devront mener l'enquête et prendre la place de l'historien. C'est une plongée dans les dossiers des archives qui leur est proposée. Pour cela, des reproductions de documents d'archives sont fournis. Il y a des documents de toutes sortes : des listes de noms rédigées par les services préfectoraux en 1943, des articles de presse du XXIe siècle, des rapports de police en 1944 ou encore un témoignage au moment de la Libération. Plus de 60 pages qu'ils devront consulter. Pour rendre le travail réalisable en moins de deux heures, les élèves se répartissent le travail, des groupes se forment. Certains documents ont moins d'intérêt pour répondre à la question initiale. Et puis, parmi la nuée de pages, des photos, des articles, quelques noms sur une liste font émerger une histoire dont les élèves commencent à deviner le funeste dénouement. À la manière d'une enquête policière, les élèves doivent récolter les preuves, les accrocher au mur de la classe et organiser ces preuves de manière à reconstituer l'itinéraire dramatique de la famille Rajchnudel en février-mars 1944. Ensuite, il ne reste plus qu'à rédiger un texte explicatif pour décrire ce crime. Car, il s'agit bien d'un crime qui a été commis à l'encontre d'Éliane Rajchnudel, seulement âgée de huit mois lorsque sa vie s'acheva à auschwitz.


Naviguer vers...

Accéder à votre espace personnel Tout sur votre commune