Imprimer cette page

Fonds de la seigneurie d'Estables

Fermer le formulaire de recherche

Présentation du fonds

-+
  • Fonds de la seigneurie d'Estables

    • Identification :

    • Description physique


    • Contexte :

    • Nom du (ou des) producteur(s)

      Malgoire de Salles (famille de). Chevalier de Rousses (famille)

    • Présentation du producteur

      La seigneurie d'Estables, objet de différend entre le roi et l'évêque, a successivement appartenu aux familles : - de Châteauneuf-Randon, du XIIIe siècle au premier tiers du XIVe siècle : - de Langeac, suite au mariage de la fille de Guillaume de Randon, Isabeau de Randon avec Pons de Langeac  ...  

    • Modalités d'entrées

      Ce fonds très incomplet a été versé aux Archives départementales par le chanoine Félix Remize, son dernier possesseur, qui le tenait vraisemblablement de Mgr de Ligonnès, évêque de Rodez, petit-neveu de Marie Dupont de Ligonnès, épouse de Malgoire de Salles.

    • Contenu et structure :

    • Présentation du contenu

      Outre des documents fonciers éclairant la gestion des terres détenues par les seigneurs d'Estables, le fonds contient des papiers personnels relatifs aux charges de commissaire des guerres exercées par les Malgoire de Salles. Ces éléments dévoilent l'importance des aspects logistiques et  ...  

    • Accès et utilisation :

    • Statut juridique

      Archives privées

    • Modalités de reproduction

      La reproduction des documents est soumise au règlement de la salle de lecture et aux conditions de réutilisation des informations publiques des Archives départementales de la Lozère.

    • Sources complémentaires :

    • Sources complémentaires aux AD 48

      F 1281 : Registre de documents originaux avec photographies de pièces des archives locales (1232-1815) dont :

      • Mariage de Jean Chevalier, apothicaire à Mende, avec Louise Gerbal (1551).
      • Ordonnance de Jean Dumas, juge de la cour commune de Gévaudan, en faveur de Pierre Salaville, de Ribennes (1590).
      • Arrentement du bénéfice du prieuré de Lanuéjols (1596).
      • Inventaire après décès de Louis Issartel, bourgeois de Mende (1599).
      • Vente des cens de Chabalier et de la haute justice de Chabalieret par Gaspard-Armand de Polignac au sieur de la Rivière (1605).
      • Exécution d'un arrêt de la Cour du Parlement de Toulouse pour Antoine de Roquefeuil contre Jean-Gaspard et Alexandre Guérin de Châteauneuf, père et fils (1609 et 1642).
      • Vente par Guyon de Roquefeuil à Robert Escurette, de Serverette, de droits seigneuriaux à Combettes, paroisse d'Estables (1618).
      • Vente par Guillaume Marescot, de Paris, de la charge de conseiller à la Cour du Parlement de Metz à Louis Chevalier, fils d'Étienne, sieur de Rousses et d'Estables (1640).
      • Inventaire de procédure devant la cour des Aides et Finances de Montpellier pour Louis Chevalier de Rousses contre le syndic du Gévaudan (1644).
      • Quittance à Étienne Chevalier de Rousses par Jean Galtier, serrurier de Mende, de la somme de 4 l. 10 s. pour réparation à la chapelle de la Trinité en la Cathédrale de Mende (1644).
      • Échange et accord entre Étienne Chevalier et Antoine de Vivian, sieur de Ferluguet (1645).
      • Mariage de Louis Chevalier de Rousses avec Marie de Barthélémy (1655).
      • Testament d'Antoine-Hercule Chevalier de Rousses, sieur de Malassagne (1660).
      • Quittance par Guillaume de Retz, seigneur de Cheminades, aux habitants de Malassagne (1664).
      • Arrentement par Marguerite de Soulages, dame de Peyre, à Gilbert Moure, bourgeois de Serverette, des rentes et droits seigneuriaux de la terre de Peyre (1669).
      • Reconnaissance féodale de Jean Malgoire, de Chanteruéjols, paroisse de Gabrias, au Chapitre Cathédral de Mende (XVIIe s.).
      • Ordre du roi à Malgoire de Lombard d'accompagner le régiment de Saint-Germain-Beaupré à Tournay (1684).
      • Transaction entre André de Retz de Bressoles, seigneur de Cheminades, Charles de Rivière de Corsac, bailli du Gévaudan et Urbain Dumas de Cultures (1700).
      • Vente de foin de la métairie de Raspalhac (1700).
      • Testament de Jean Rodes de Castain, de Marvejols (1711).
      • Mariage de Guillaume Bonnet, fils de David, d'Arifates, avec Marie Allo, fille de Jean, de Saint-Léger-de-Peyre (1714).
      • Accord entre Jean Bès, seigneur de Saint-Just et des Bessons et Pierre de Bouniol, seigneur de Saint-Chély, acquéreurs de la baronnie d'Apcher (1717).
      • État du domaine de Combettes (XVIIIe s.).
      • Compte de la régie de la seigneurie d'Estables (1723).
      • Testament de Charles Chevalier de Rousses, seigneur d'Estables (1720).
      • État des sommes dues par M. de Malgoire au sieur Bonnel, apothicaire à Mende (1739).
      • Ferme de la métairie de Raspalhac, paroisse de Gabrias (1741).
      • Lettre de sœur de Montvallat, supérieure des clarisses de Mur-de-Barrez, en Rouergue (1742).
      • Délibération du conseil du roi concernant l'insinuation des titres de noblesse (1750).
      • État des dépenses domestiques de M. de Montesquieu, de Mende (1762).
      • Testament de Jacques Ranvier, tisserand du Born (1769).
      • Lettre de M. de Lescure à M. de Salles à Mende (1775).
      • Testament de J. J. de La Blachère, de Mende (1784).
      • Compte de Mme de Salles avec Léon Comandré, cirier de Mende (an XI).

      F 528 : Chevalier de Rousses (famille) :

      • Notes concernant les domaines du sieur de Rousses (fin XVIIe siècle).
      • Sommation pour Charles Chevalier de Rousses contre Jean Malavieille et autres (1699).
      • Entre Jacquette de Chevalier et Charles de Chevalier, sieur de Malassagne, prévôt en chef de la province du Languedoc (1702).
      • Reconnaissance faite par Antoine Crespin d'Estables à Charles Chevalier de Rousses, seigneur d'Estables (1717).

      F 816 : Dossier généalogique sur les Chevalier de Rousses.

      E 130 : Échange entre Thomas-Urbain de Borrel-Atger, seigneur de la Grange, Servières, Saugères et autres places, et Pierre de Malgoire, seigneur d'Estables, Couffours, la Brugeire et autres places : le premier cède au second une censive perçue sur les habitants de Froidviala, à raison de la métairie de l'Hermitanier, paroisse d'Arzenc, en échange d'une censive à percevoir sur le lieu d'Esclots, paroisse de Servières (1762).

      E 524 :

      • « Estat de la dépense du voyage de Mende à Paris que j'ay fait avec M. de Malgoire fils et avec Martin son valet jusques à Clermont à trois chevaux.... Baillé six sols à un homme pris au haut de la montée ou etoit cy devant le pont de Garavi pour nous montrer le gay de la rivière et tenir la bride d'un de nos chevaux en gayant lui-même le premier. » (1711).
      • Constitution par Mathieu Gros, syndic du diocèse, d'une rente de 700 livres en faveur de Pierre de Malgoire, seigneur de Salles, qui avait prêté au diocèse la somme de 14.000 l. destinée à des achats de grains (1737).
      • Plan des prés de M. de Malgoire où les Frères Mineurs de Mende avaient construit des maisons pour y habiter et y fondre le minerai de Bahours (1754).

      17 J 134 : Précis pour Étienne de Bodety, curé des Laubies, contre Malgoire, seigneur d'Estables (XVIIIe siècle)

    • Bibliographie

      REMIZE, Félix. « Les seigneurs d'Estables », dans Bulletin de la société des Lettres de la Lozère, Archives gévaudanaises, tome 3, p. 121-171