Imprimer cette page

Administrations provinciales

Fermer le formulaire de recherche

Termes recherchés

Critère(s) de recherche: Sainte-Enimie -- Château de Castelbouc

Présentation des notices

-+
  • C 493-1411, 1413-1820, 1823-1833, 1835-1838, 3292, 3294-3304 - États particuliers du Gévaudan - (1744-XVIIIe siècle)
    • C 618-827, 953-955, 1775-1777, 1836-1838, 3295-3298, 3300-3304 - Fonctionnement - (1486-1790)
      • C 812-827 - Verbaux des délibérations et conclusions prises par les commis et députés des États du Gévaudan - (1562-1790)
        • C 814 - 1580-1588. - (1580-1588)
          Présentation du contenu :
          • Dévoilant les manœuvres coupables des ennemis de Sa Majesté qui occupent la ville de Mende ;
          • annonçant que le Roi remet au printemps de l'année 1581 le siége de cette ville ;
          • demandant à M. de Saint-Vidal, gouverneur du Gévaudan, des troupes pour secourir le château de Balsiéges, assiégé par les protestants ;
          • ordonnant l'établissement à Chanac d'un magasin de vin destiné à l'armée que le Roi a fait mettre sur pied pour réduire la ville de Mende ;
          • donnant la nouvelle de l'occupation, par les troupes catholiques, du château de Saint-Didier dans le but d'empêcher les perturbateurs du repos public des Cevennes de continuer leurs courses désastreuses ;
          • portant que le capitaine Merle, refuse de rendre la ville de Mende sans l'ordre préalable du prince de Condé et des églises réformées du bas Languedoc ;
          • nommant MM. Leynadier et Borrel pour traiter avec ce capitaine protestant qui offre de céder la ville moyennant 6,500 écus ;
          • votant la somme de 2,000 écus pour achat de canons destinés au siége de Marvejols ;
          • confiant la garde de la ville de Malzieu à Pierre de Saint-Juéry et à trente soldats placés sous ses ordres ;
          • faisant connaître à Sa Majesté les contestations survenues entre les officiers du bailliage et ceux de la sénéchaussée de Mende ;
          • formulant des plaintes contre M. de Saint-Vidal, gouverneur du Gévaudan ;
          • demandant la suppression du siége de la sénéchaussée de Mende ;
          • délibérant de faire abattre le château de Castelbouc pour ôter aux ennemis un lieu de refuge inexpugnable ;
          • fixant au printemps de l'année 1588 le siége de Chirac occupé par les protestants et décrétant la démolition des fortifications de cette place, etc.
          Description physique : Oui, In-4°, 182 feuillets, papier.
          Lieux : Mende (Lozère, France) / Balsièges, Château de (Lozère, France) / Chanac (Lozère, France) / Marvejols (Lozère, France) / Le Malzieu-Ville (Lozère, France) / Sainte-Enimie (Lozère, France) -- Château de Castelbouc / Chirac (Lozère, France)
          Thèmes : protestantisme / gens de guerre / équipement militaire / justice royale / bailliage / sénéchaussée / agent de l'administration royale / fortification
          Types de document : délibération
          Organismes : États particuliers du Gévaudan (France)
          Personnes et familles : La Tour Saint-Vidal (famille de) / Merle (famille) / Leynadier (famille de) / Borrel de Chanolhet (famille de) / Saint-Juéry (famille de)
          Contexte historique : guerres de religion (1562-1629)